La Bataille de Vaudry

D'après l'historique du 2nd Lincoln, la bataille de Vaudry fut très dure et surement une des plus difficiles avant la libération de la Belgique, des combats en Hollande et en Allemagne.

D'ailleurs, 50 soldats allemands et 50 soldats britanniques y trouvèrent la mort.

Du 6 au 8 août 1944, 14 soldats du même régiment qu'Arthur Papworth, ainsi que des officiers, furent tués sur les villages de Montisengers, Le Pont de Vaudry, La Herbellière, La Lande, Le Bois Jean. Un autre régiment de Wosb Kingown Scottish Borders, perdit huit hommes vers la Gréardière. Le régiment RUR (Royal Ulster Rifles) perdit également plusieurs de ses hommes sur la route de Burcy.

Le Bilan était lours. Sur 39 soldats anglais tués à Vaudry, il s'avère, d'après un relevé de leurâge effectué au cimetière britannique de Saint-Charles-de-Percy, que la plupart avait entre 18 et 30 ans. Huit inconnus sont également morts pour la libération de Vaudry.